Les Suisses votent pour un nouveau fonds d’investissements de 3 milliards de francs suisses dans les infrastuctures routières

Suisse |

Nouvelle base pour la construction des routes et le financement de la maintenance

Le 12 février 2017 lors d'un référendum, une nette majorité de citoyens suisses a approuvé la création d'un fonds pour les routes nationales et la circulation en agglomération (Nationalstraßen- und Agglomerationsverkehrsfonds, NAF) pour financer l'infrastructure routière nationale. Avec la création du NAF, il s’agit de mettre en place des investissements réguliers et constitutionnellement engageants, afin de maintenir et d'étendre les routes nationales et les rues dans les régions métropolitaines.

Le fonds de 3 milliards de francs suisses sera constitué annuellement et sera principalement financé par une taxe sur les carburants; la vente de vignettes autoroutières; une taxe spéciale pour les véhicules électriques et les véhicules connectés sans chauffeur, qui entreront en service d'ici à 2020; et une taxe de compensation qui sera payée par les cantons. Tout cela va alimenter un fonds pour l'infrastructure routière qui sera nettement plus important que le précédent. De plus, dans la phase initiale prévue jusqu'en 2030, l'État investira environ 6,5 milliards de francs dans les projets pour améliorer la circulation.

Eurobitume considère cela comme une étape importante vers une plus grande sécurité de l’investissement et de la planification pour tous les acteurs impliqués: "L'approbation générale n'est pas seulement un signe positif pour l'économie suisse, mais elle montre aussi un changement social. Les citoyens sont conscients que l'infrastructure routière est un patrimoine essentiel. Leur décision est un vote clair pour les investissements à long terme et une élimination rapide des goulets d'étranglement dans notre réseau routier », explique Heinz Rusch, le directeur d’Eurobitume Suisse.