Légère amélioration de l'état des routes départementales en France

France |

L'état des routes départementales en France s'est légèrement amélioré en 2023 selon le 7ème rapport annuel de l'Observatoire national de la route (ONR), publié par l'IDRRIM (Institut français des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité), dont Eurobitume est membre et partenaire.

64 départements et 6 métropoles ont participé à l'enquête. Leur contribution a été complétée par les données de l'État sur le réseau routier non concédé, les données du bloc communal et les données du Programme national des ponts.

Une nouvelle approche a permis de collecter des données supplémentaires très utiles sur le réseau routier géré par les intercommunalités, qui ont révélé que même si les dépenses d'investissement dans les routes ont augmenté de près de 20 % entre 2016 et 2022 (pour atteindre 9 milliards d'euros), elles restent inférieures de plus de 20 % à ce qui a été dépensé en 2013.

Patrimoine analysé
Le réseau national non concédé
L'État est gestionnaire de 11 680 km de routes nationales, sur lesquelles 80 à 90 % des marchandises sont transportées par des poids lourds.

Départments de montagne
En 2023, le rapport de l'ONR comprend une analyse consacrée aux 13 départements de montagne qui ont des exigences spécifiques en matière de gestion des routes en raison du climat local.

Routes départementales
 Les 95 départements de France métropolitaine gèrent environ 400 000 km de routes "départementales" jusqu'à la périphérie des agglomérations. Dans les villes, les routes sont généralement gérées par les municipalités - à moins qu'elles ne soient nationales.

Cette analyse tendancielle montre une légère amélioration de l'état du réseau routier départemental : le pourcentage de routes en mauvais état a légèrement diminué, tandis que le pourcentage de routes en bon état a légèrement augmenté.

Si le réseau départemental est plutôt bien entretenu, c'est moins le cas pour les réseaux gérés par l'État et les municipalités.

Pour consulter le rapport ONR 2023, cliquez ici.